Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 12:38

Sous la voûte verte,

Une route droite,

J'allais vers l'orage et l'orage venait,

Mais qu'en savais-je? l'orage mentait.

 

Le ciel frappait à la porte,

Le vent sifflait à sa perte,

Comme une orange,

L'orage, de rage

 

Déchiré;

Comme un sabre

Dégainé,

Entre les arbres.

 

Candélabres

Délabrés,

De vacarme

Enflammés.

 

Encre bleue puis noire, poix et lueurs,

Sang et feu, nuit noire, voix et choeurs!

 

Autour de moi, s'enfle et souffle...

CRAAC. Sur le billot une lame claque,

Zigzague sous le halo des flaques,

Pique les coutures, mais s'essoufle,

 

Le ciel pâle

A l'air sale,

Il grince,

Se pince,

 

Il crève, mais s'élance,

Trêve, puis le silence.

 

Sous la voute verte,

Une route droite.

Quelques gouttes encore,

Sans doute les dernières.



 





 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : touteunehistoire
  • : Un amateur donne son avis en ligne sur ce qui le passionne!
  • Contact

Plusieurs cordes...

... A mon arc?

Mon beau-père, paix à son âme,  me disait souvent qu'un touche-à-tout,  n'était bon nulle part, mais mauvais en tout!

Ce bon sens,  un peu terre à terre m'a toujours fait sourire.

Pas forcement pour les raisons auxquelles l'instigateur du proverbe pouvait songer!

Le dilettantisme est une forme d'art que la morale méprise. Et bien, si se consacrer aux arts,  par pur et simple plaisir de la chose est un crime, sachez que je suis un criminel.

Je réflechissais à tout cela, car mon ouvrage informatique, s'il colporte honnêtement mon amour du polar, vous déroutera  peut-être  par ses vélléités poétiques.

Mea culpa mes amis. La faute m'en incombe, et je vais tenter de m'expliquer...

J'en reviens à cette superbe maxime à l'origine de ce texte, et,  j'ai envie de lui assener cette autre pépite du genre: Ne s'attendre à rien, c'est être prêt à tout!

C'est ainsi, avec cette toute orientale tournure d'esprit que j'ai conçu cet espace.
Je laisse aux mots, toute lattitude pour prendre la parole...

J'espère, bien sincèrement que vous apprécierez mon outrecuidance, et que mes errements ne vous lasseront pas! Ou alors, pas tout de suite!

Recherche